La Carte Sémantique | Hubsante – Promotion de la santé en Hauts-de-France

0

La carte sémantique se présente le plus souvent sous la forme d’un noyau central d’où partent des ramifications correspondant aux divers niveaux de spécificité des caractéristiques des concepts ou des idées énoncées.

OBJECTIFS  :

  • Relier entre elles les connaissances antérieures que les jeunes ont autour d’un mot
  • Consolider le vocabulaire
  • Résumer des informations 
  • Regrouper des mots de vocabulaire
  • Organiser les idées et les mots clés avant de rédiger un texte

QUAND ?

  • Activer les connaissances antérieures
  • Trouver et organiser des mots pour une activité de communication orale sur un sujet donné
  • Résumer les informations recueillies après une lecture
  • Planifier ce que l’on va rédiger

COMMENT ?

  • Je choisis un mot ou un sujet clé
  • J’écris le mot au tableau ou sur transparent et je l’encercle
  • Je fais un remue-méninges avec les jeunes. J’encourage les jeunes à suggérer le plus grand nombre de mots possible. Les jeunes dressent d’abord leur liste individuellement puis échangent leurs informations en groupes. Ensuite, les mots doivent être classés autour du mot choisi
  • Les cartes sémantiques seront recopiées sur de grandes feuilles de papier et exposées devant le groupe. Les mots nouveaux appris peuvent y être rajoutés en utilisant peut-être une autre couleur pour marquer les étapes de l’unité
  • La créativité doit être encouragée: plus les schémas sont visuellement intéressants plus ils vont aider les jeunes à se souvenir des mots. Ainsi, pour une carte sémantique sur le hockey, on peut remplacer les lignes par des bâtons de hockey, etc
  • J’encourage les jeunes à utiliser d’elles-mêmes cette stratégie quand elles prennent des notes sur leurs lectures ou lorsqu’elles préparent une activité d’écriture.

ÉVALUATION

Pour encourager les jeunes à utiliser cette stratégie, je leur demande qu’une carte sémantique soit remise avec les productions écrites ou après un travail de groupe pour préparer une activité orale. Cette activité sera comprise dans l’évaluation.

PEDAGOGIE DIFFERENCIEE :

Voici quelques variantes pour l’adaptation aux jeunes qui peinent à faire des associations:

  • Procéder par élimination
    • Je présente le mot clé et une liste de mots reliés ou pas avec le mot clé
    • Je demande aux jeunes de rayer les mots qui n’ont pas de relation avec le mot clé
    • Je demande aux jeunes d’expliquer pourquoi elles relient les autres mots au mot clé.
  •  Procéder par association de deux mots
    • Je donne une liste de mots appartenant au même champ sémantique
    • Je demande aux jeunes de chercher deux mots qui vont ensemble et d’expliquer le lien qu’ils ont fait entre ces deux mots
    • Ils continuent avec d’autres mots
    • La carte sémantique va ainsi apparaître peu à peu.