Le rythme biologique de l’enfant une priorité à l’école comme à la maison

0

Qui puis-je contacter lorsque je N’AI PAS à appeler le 118 ?Dans les cas où il n’y a pas de danger immédiat mais où une intervention rapide est nécessaire, vous pouvez contacter le médecin de famille ou le médecin de la continuité des soins (garde médicale).

Qui répond 118 ?L’appel est répondu par un opérateur spécialisé, capable d’agir rapidement même dans des situations extrêmement complexes. En fonction de l’événement décrit, l’opérateur apportera la réponse la plus appropriée et enverra les moyens les plus adaptés pour résoudre efficacement le problème.

Que dois-je communiquer à l’opérateur lorsque j’appelle le 118 ?Il est nécessaire de répondre aux questions avec précision et calme : Lieu de l’événement : ville, rue, numéro de maison, tout intérieur, escalier, etc., nom sur la cloche, toutes références permettant aux véhicules et aux secouristes d’identifier plus facilement le lieu

( présence d’hôtels, de communes, d’enseignes, de symboles particuliers, d’églises, etc.) Ce qui s’est passé : type d’événement (accident, chute, maladie, traumatisme, empoisonnement)

Généralités et état de la personne blessée : état de conscience ou d’inconscience, saignement visible, etc. En cas de difficultés d’intervention : patients inaccessibles, routes interrompues, incendies, fuites de gaz Nombre de véhicules et de personnes impliqués en cas d’accident de la route ou de maxi-urgence.

Que ne dois-je PAS faire ?Emmener la victime dans un endroit différent de celui où nous l’avons trouvée Mettez-la dans la voiture sans comprendre ce qui s’est réellement passé et transportez-la à l’hôpital Administrer des médicaments ou des boissons

Qu’est-ce que l’opérateur me dira de faire ?Souvent l’opérateur, pour gagner du temps dans l’attente des secours, peut inviter l’appelant à effectuer des manœuvres sur la victime telles que supination couchée, massage cardiaque, défibrillation précoce via DEA.

Que va faire l’opérateur qui a reçu l’appel de détresse ? Et après le sauvetage ?
L’opérateur attribue un code couleur en fonction de la gravité de l’événement et envoie le véhicule de secours le plus adapté parmi ceux disponibles.Après le sauvetage, l’opérateur choisit l’hôpital le plus approprié pour envoyer la victime. Il n’est pas certain que l’hôpital le plus proche soit celui vers lequel le patient sera envoyé.

Comment est choisi l’hôpital de destination ?L’hôpital est identifié sur la base de divers facteurs : gravité et urgence du cas, distance et temps de trajet, possibilité de réaliser des bilans de santé et interventions spécifiques à l’hôpital choisi, adéquation de l’équipement hospitalier au traitement d’une spécificité spécifique .

Est-il possible de demander à se rendre dans d’autres hôpitaux que celui choisi par le Centre d’Opérations ?Si la situation le permet (disponibilité des lits et possibilité de recevoir un traitement adéquat par rapport à l’événement) et que la distance n’est pas excessive, vous pouvez demander à être transporté dans un autre hôpital. Cependant, la possibilité sera évaluée par le Centre des opérations qui confirmera ou non la demande.

Que signifient les codes couleurs ?Blanc : NON CRITIQUE, un service qui avec une certitude raisonnable n’a pas besoin d’être effectué dans un court laps de temps Vert : PEU CRITIQUE, le service peut être différé Jaune :

MOYENNE CRITIQUE, l’intervention ne peut être déléguée même si une ou plusieurs fonctions vitales sont ne sont pas à risque Rouge : TRÈS CRITIQUE, intervention d’urgence avec risque de compromettre une ou plusieurs fonctions vitales Noir : Décès du patient

Combien de temps dure l’appel en moyenne ?L’appel ne dure pas longtemps même s’il est nécessaire de fournir des informations précises aux questions de l’opérateur. Répondre précisément ne signifie pas perdre du temps mais en gagner. Plus l’opérateur recevra d’informations précises, plus il pourra envoyer le type de secours le plus approprié.

Combien de temps après l’appel, l’aide sera-t-elle envoyée ?Dans la plupart des cas, les véhicules d’urgence sont envoyés pendant que l’appel est toujours en cours. Dans d’autres cas, l’aide est envoyée à la fin de l’appel.

Combien de temps faut-il à l’ambulance pour atteindre le site de l’événement ?Le temps dépend de l’utilisation des systèmes de signalisation (sirène et feux clignotants), de la distance par rapport au lieu de l’événement et de la circulation. En cas d’urgence urgente, on a tendance à ne pas dépasser 8 minutes pour l’arrivée des véhicules d’urgence dans les zones urbaines et 20 pour les zones extra-urbaines.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here