Des moocs sur le sport santé « made in Hauts de France » | Hubsante – Promotion de la santé en Hauts-de-France

0

L’IRBMS vient de lancer deux moocs sur le sport santé et en prépare trois autres… Le mooc « Préventeur sport santé niveau 1 » inaugure depuis le 15 mars 2016 sa deuxième session. La première, en 2015, a été mise en œuvre grâce au soutien de l’ARS Nord-Pas-de-Calais pour développer le sport-santé via l’e-learning et les technologies numériques. Cette nouvelle version reprend le même contenu que l’année dernière à quelques références bibliographiques près. Il a été élaboré par les membres de l’institut et un comité scientifique d’experts.

Gratuit et ouvert à tous

Ce mooc s’adresse à « tous les ambassadeurs du sport santé, qu’ils soient bénévoles dans des associations, éducateurs, éducateurs sportifs, intervenants dans une mission locale ou un service municipal. Toute personne qui, sur son territoire, est susceptible de proposer une activité de sport santé », explique le Dr Patrick Bacquaert, médecin chef à l’IRBMS et responsable des projets de moocs. Aucun préalable de compétence ou de formation n’est requis. Il ne s’agit pas d’une formation diplômante : « Le but, c’est de transmettre aux participants un langage commun, la philosophie du sport santé ». Le cours leur apporte des éléments pour monter des projets pour lutter contre la sédentarité, identifier des partenaires, des relais, limiter les facteurs de risques, évaluer les actions, etc. Deux travaux pratiques sont prévus, des boites à outils, des vidéos explicatives ainsi que des auto-questionnaires à la fin de chaque chapitre.

Une philosophie

Celle nouvelle édition du mooc réunit plus de quatre fois plus de participants que la précédente, avec 389 inscrits au 19 avril. Elle propose aussi une nouvelle procédure de validation, plus souple. Une fois l’ensemble des chapitres étudiés, le retour sur expérience à l’issue du mooc se fera en effet par écrit et la séance finale d’échanges en présentiel sera désormais facultative (et gratuite pour les participants de la région), précise le pilote du projet.

Le mooc « préventeur fitness sport santé », lancé le 18 mars, est issu d’un partenariat avec l’Union patronale fitness bien-être et santé (UFBS) et fonctionne sur le même principe à la différence près que la validation écrite et la participation à la séance de restitution présentielle sont payantes mais peuvent « potentiellement être prises en charge » par les organismes financeurs de la formation professionnelle, souligne Patrick Bacquaert. Ce cours s’adresse en effet aux professionnels diplômés des « métiers de la forme », précise le médecin. Plus de 80 personnes s’y sont déjà inscrites.

Une dizaine de personnes ont participé à l’élaboration du contenu en amont de ces deux moocs et trois personnes au sein de l’IRBMS assurent le suivi technique, opérationnel et scientifique des cours.

Sport sur ordonnance

D’autres moocs sont en préparation. Deux démarreront en septembre, promet Patrick Bacquaert. Le premier constitue le niveau 2 du cours « préventeur sport santé », qui doit aider les professionnels à proposer des activités physiques à des personnes atteintes de maladies particulières (diabète, maladies cardiovasculaires ou neurodégénératives). « Nous allons le construire avec le réseau Picardie en forme” », indique le médecin. Le second s’adresse aux médecins généralistes et vise à les éclairer dans le cadre du sport sur ordonnance. Un domaine auquel la nouvelle loi de santé donne de l’élan et que l’IRBSM a particulièrement étudié auprès de 385 médecins du territoire de Lens-Liévin-Hénin, dans le Pas-de-Calais. « Ce sont qui nous ont demandé de mettre en place un mooc », observe Patrick Bacquaert, car ils peuvent s’y atteler à n’importe quelle moment. En plus du mooc (financé à priori par des fonds privés), l’IRBMS proposera des formations complémentaires en présentiel, sur l’entretien motivationnel, par exemple, lors de séances de formation médicale continue locales. « Nous avons le soutien sur ce programme de Valérie Fourneyron, ex-médecin du sport », députée PS et fervente défenseure du sport sur ordonnance, se félicite le médecin.

Un troisième mooc, commandé par le conseil régional des Hauts de France, portera sur le sport santé en entreprise. En gestion pour le moment, il sera réalisé en partenariat avec la Fédération française du sport en entreprise.

Géraldine Langlois