La prévention par les pairs une démarche riche et complémentaire

0

Comment dois-je me comporter en attendant de l’aide ?

Gardez votre calme même si la situation est vraiment complexe ; Ne faire que ce que nous dit l’opérateur sans prendre d’initiatives de son plein gré qui pourraient avoir des répercussions négatives sur la victime ;

Gardez toujours libre le téléphone avec lequel vous communiquez avec le Centre des opérations ; Facilitez l’arrivée des secours en indiquant clairement votre position; Libérez l’espace utile pour le passage des véhicules de secours et des opérateurs.

Que fait le centre d’opérations ?

Gère les appels entrants du numéro 118 et choisit le type de véhicule et de sauvetage à envoyer Coordonne toutes les phases du sauvetage : de l’envoi des moyens, à la coordination des sauveteurs jusqu’à la phase d’hospitalisation de la victime Collabore avec d’autres 118 Centres Opérationnels et avec ceux d’autres institutions impliquées dans les activités d’urgence (Carabinieri, Police d’Etat, Pompiers)

Le service est gratuit ?Oui, un décret du Président de la République de 1992 établit que « les frais de transport et de secours sont pris en charge par le Service National de Santé ». Malgré la gratuité, il faut cependant ne pas en abuser.

Qui réalise l’activité de sauvetage ? Quel est leur degré de professionnalisme ?
L’activité est réalisée en utilisant du personnel médical, infirmier et technique mis à disposition directement par les Autorités de Santé du Système Régional de Santé ainsi que par des bénévoles et des employés des Associations Bénévoles et Coopératives Sociales qui exercent l’activité de sauveteur.

Aujourd’hui, en Lombardie, pour devenir sauveteur et opérer sur des véhicules de secours, il faut avoir participé à un cours d’un nombre d’heures déterminé, au terme duquel, après avoir réussi un test, une certification est délivrée. Avec ce système de certifications, le professionnalisme des bénévoles s’est accru, atteignant des standards de qualité de plus en plus élevés.

LE NUMÉRO D’URGENCE UNIQUE 112 :quels changements pour le citoyen ?A travers l’Agence régionale d’urgence (AREU), la Région Lombardie a lancé le projet « Urgence 112 », qui voit la possibilité d’utiliser un numéro de téléphone unique, le 112, pour toutes les urgences, comme c’est le cas dans les pays européens les plus avancés. Voici ce qui change pour les citoyens.

Qu’est-ce que le service « Urgence 112 » ?Le service “Emergency 112” représente un modèle unique de service d’urgence en Italie comme c’est déjà le cas dans plusieurs pays européens.

Tous les appels d’urgence sont acheminés vers un seul centre d’opérations du service d’urgence 112, même si l’appelant compose un autre numéro d’urgence (113, 115, 118). Les opérateurs de la Centrale acheminent les appels, après avoir localisé l’appelant et identifié le besoin, vers l’organe de gestion compétent (Carabinieri, Police d’Etat, Sapeurs-Pompiers, Urgence Sanitaire).

Où est-il déjà actif ?Le projet a été lancé le 21 juin 2010 à Varese et s’est étendu le 23 juillet 2012 à la province de Côme, le 1er octobre 2012 aux provinces de Monza Brianza et Lecco et le 6 novembre à Bergame.

Combien y aura-t-il de 112 centres opérationnels en Lombardie ?Trois centrales sont prévues dont le siège est à Milan (pour la région de Milan), à Brescia (pour les régions de Brescia, Pavie, Crémone, Mantoue, Sondrio et Lodi) et à Varese (pour les régions de Varese, Lecco, Côme, Bergame et Monza et Brianza), qui est déjà active.

Par qui le projet est-il financé ?Il est cofinancé par la Région Lombardie et le Ministère de l’Intérieur. La Région Lombardie a désigné l’Agence Régionale d’Urgence d’Urgence (AREU) comme organe de mise en œuvre,

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here